· 

Sofi Monsimer de l'immobilier au désert !

 

Bonjour Sofi,  nous avons fait connaissance en 2011 lors d’un petit déjeuner entrepreneurs. 

Je te remercie de te prêter à cet interview, qui je suis certaine, sera très utile à d’autres entrepreneurs.

 

Qui se cache derrière Sofi ? Parle-nous de ton parcours.

Après 20 ans d’activité salariée dans l’immobilier et 2 enfants, une épreuve de la vie m’a permis d’avoir un regard différent sur le monde, un chemin où l’exploration de Soi à pris une grande place.

 

 

Comment  t’es venue cette envie d’entreprendre et pourquoi ?

En 2011, après un premier séjour dans le désert, une prise de conscience vient à moi : c’est la reconversion professionnelle ! 

Lors de vacances j’ai goûté à différentes initiations de pratiques de massage et là une révélation est née en moi. Quelque chose de différent, encore inconnu interpelle mon corps : c’est la renaissance de ma colonne vertébrale. Je pends la décision de suivre une formation « longue » avec rédaction d’un mémoire, en Toucher & Massage CénesthésiC, tout en m’installant  en tant qu’auto-entrepreneur.

 
Peux-tu nous parler de ton ou plutôt tes activités ?

Mon activité professionnelle a donc débuté avec le massage aux particuliers et en entreprises. Très vite j’ai senti le besoin de transmettre le Massage CénesthésiC : mise en place de stage de formation au massage à Nantes et au Maroc. Puis ce chemin d’intériorité du massage m’a conduit vers ma Femme profonde ; un appel à me consacrer aux femmes.

Après la rencontre avec Miranda Gray qui m’a initiée en tant que Moon Mother (Mère Lune), j’œuvre autour du Féminin Sacré ; j’anime des ateliers et cercles de Femmes en France et au Maroc, notamment dans le désert.

 

Qu'est ce qui te différencie des autres entrepreneurs faisant une activité dans le bien-être ?

Je ne sais pas ce qui me différencie : je suis différente tout simplement. !!!

Nous sommes tous différents par notre essence, ce que l’on EST et ce que l’on fait rayonner !

Je suis dynamique et depuis le début j’ai toujours cru en mes projets. J’ai de nombreux projets qui circulent à l’intérieur de moi, qui se vivent et se transforment au fil de l’eau… et c’est ce mouvement de Vie qui m’anime et me permet d’être là.


Quel est ton cœur de cible ?

Toute personne qui ressent le besoin de  prendre soin d’elle. Principalement les particuliers, même si je peux aussi accompagner des entreprises ou C.E. dans le désert.

Autour du Féminin Sacré ce sont principalement les femmes, et parfois quelques hommes, même s’ils sont bien sûr concernés, pour le moment ils sont moins présents.

Et pour le massage, tout être humain à l’écoute de son corps : homme, femme, enfant.

 

As-tu été accompagnée lors de ton lancement en micro-entreprise ?

Oui lors de mon installation j’ai été accompagnée par BG Ouest et aussi l’Ouvre-boîte, portage salarial avec lequel j’ai débuté. J’ai aussi bénéficié des ateliers et bons conseils de Floriane notamment lors de mon inscription en auto-entrepreneur et à différents autres moments.

 

Tu as su développer ton activité au-delà de tes espérances et en vivre.

As-tu appliqué une stratégie commerciale ?

Stratégie commerciale, je n’irai pas jusque là ! Cependant j’ai été commerciale dans mes activités salariées et je crois qu’il est important de conserver en nous, et mettre en action quand c’est opportun, ce que l’on a appris du passé pour le transformer au présent. J’ai toujours en tête une phrase de mon ancien directeur qui disait : "Entourez vous des bonnes personnes ! Quand une compétence nous fait défaut, regarder autour de soi pour  trouver de l’aide…"

Avec le réseautage (petit déjeuner de Catherine, atelier de Floriane et autres), ma présence sur différents salons du bien être à Nantes et alentours, la communication via des flyers sur St Sébastien où j’exerçais, j’ai réussi petit à petit à me faire connaître et reconnaitre !

Après un an et demi, mon activité s’est lancée et j’ai pu parler de bénéfices, jusqu’à atteindre un « vrai » salaire !!

 

Tu vis à présent au Maroc, pourquoi cette destination, pourquoi avoir quitté la France ?

Je suis Nomade-Navigante ; je rayonne entre ces deux pays !

Je n’ai pas vraiment quitté la France car je vis actuellement entre la France et le Maroc, même si aujourd’hui j’ai pris la décision de passer plus de temps au Maroc. Je poursuis mes activités de formation en massage à Nantes. Depuis 4 ans j’accompagne des Femmes européennes principalement (et parfois des hommes !) dans le désert marocain. Cette Terre est pour moi une Terre d’accueil, une Terre nourricière où je suis ancrée, qui a beaucoup à nous apprendre et nous faire découvrir de nous-mêmes. Ma mission de vie est d’accompagner  tous ceux qui sentent l’appel, à la rencontre de cette Terre spirituelle et accueillante… au-delà de la chaleur, des couleurs et des odeurs…

 

Quel est ton bilan aujourd'hui ?

Aujourd’hui mon bilan est très positif, même si je « redémarre » une nouvelle vie professionnelle sur  cette Terre Marocaine dont j’ai quelques « codes de vie » à approfondir. Je suis très heureuse de la Vie qui s’offre à moi et je la vis pleinement en étant au Service du l’Humain. J’œuvre avec Amour et Bienveillance en prenant du plaisir !

Merci la Vie !

 

C’est  assez compliqué de vivre de cette activité, peux-tu nous donner un conseil pour les praticiens qui débutent ?

Etre au bon endroit, au bon moment

A V O I R   L A   F O I  et Y   C R O I R E  !!!!

Si je ne crois pas en moi, personne ne me croira. Persévérance, Dynamisme et Amour de son activité.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Cailhol Nicole (jeudi, 19 avril 2018 14:14)

    Un beau parcours que celui de Sophie amie depuis de nombreuses années maintenant !!
    Continues comme ca Sophie � bisous